L’Ange de la Faute

2012-09-03_113449

Et nous voilà plongés de nouveau, avec Marco Antonio de la Parra, dans la magie du « verbe » qui lui est si chère. Avec la création en France de sa pièce Tristan et Yseult, boléro immobile en février 2011, la Compagnie Diversités approche, pour la première fois, l’écriture de ce grand auteur latino-américain.

Nous entamons de nouveau, avec L’Ange de la Faute , une création en France du même auteur. Une partie de l’équipe du premier montage reste avec nous, notamment la traductrice Annie Vignal qui a si bien su rendre en français le complexe univers discursif de l’auteur, parfois sec, laconique, et parfois bigarré, mais toujours lancinant.

L’Assassin se sent plus proche de Dieu
Un policier chevronné sur la scène du crime : un cadavre par terre, un beau jeune homme sur un lit. Qui est ce mort qui gît par terre ? Quelle est la relation entre ces deux hommes, l’un âgé et l’autre jeune ? Et le policier ?
Voilà les questions que soulève d’emblée cette pièce bouleversante, à l’allure d’un polar. Questions qui, d’ailleurs, ne trouveront pas toutes leur réponse, comme si l’auteur ne souhaitait pas lever le mystère
d’une action criminelle apparemment ordinaire et courante, mais lourde de conséquences et surtout de sens : « La vie est pleine de mort et de péché ».




L’Ange de la Faute en Colombie



Grand succès à L’Exfanfarria Teatro de Medellin !  

L'ange de la faute en Colombie

Leonardo Hincapié, Beatriz Hernandez, la directrice de L’Exfanfarria Teatro et Gérald Testé 

Leonardo Hincapié, Beatriz Hernandez, la directrice de L'Exfanfarria Teatro et Gérald Testé

Diversités avec toute l’équipe du théâtre, un grand merci pour votre accueil

 Diversités avec toute l'équipe du théâtre

Affiche "L'ange de la Faute" pour la Colombie

 


POUR TÉLÉCHARGER LE DOSSIER DE PRESSE CLIQUEZ ICI: L’ANGE DE LA FAUTE